en
ro
fr
esp
Musique:
manele noi
muzica noua
manele noi
muzica noua
manele
muzica romanesca noua
manele noi
manele noi
filme noi online
muzica noua
muzica noua
filme online


TOURS A THEMES - Transylvania
TINTIN SYLDAVIE

TINTIN EN SYLDAVIE AUTOTOUR en individuel

Visite originale du plus fameux « pays de papier » de l’univers bédéphile : la Syldavie. Nous allons vous presenter  les arguments qui prouvent que la Syldavie a été inspirée par la Roumanie, par son Histoire, paysages et personnages. Il est bien-sur évident que la Syldavie est un cocktail « Europe Centrale et Balkanique » mais vous decouvrirez dans ce voyage a la recherche du sceptre d’Ottokar que vous etes au cœur d’une des aventures de Tintin !

 

 

Qui ne connaît pas le sympathique reporter et son chien Milou ?

Tintin c’est 24 albums, édités en 172.000.000 exemplaires et traduits en 45 langues. Tintin est aussi un symbole de la fierté nationale belge car son auteur, Georges Rémi (1907-1983), mieux connu sous son pseudonyme Hergé, est considéré comme le fondateur de la bande dessinée moderne en Europe.

Tintin fût crée en 1929 et Hergé lui a fait traverser dans ses aventures, des dizaines de pays réel ou imaginaires.

Dans trois albums, « Le sceptre d’Ottokar », « Objectif Lune » et « L’affaire Tournesol », les chemins de Tintin l’emmènent dans un pays imaginaire, la Syldavie, dont la géographie, l’histoire, la population avec ses habitudes et ses moeurs, sont décrits en détail par le grand dessinateur à tel point que bien de tintinologues se sont demandés quel pays réel l’a inspiré.

La Syldavie c’est … la Roumanie.

Donnons la parole à Dodo NITA, roumain de Craïova, membre d’honneur de l’Association Internationale « Les amis de Hergé ».

Il y a cinq arguments pour étayer cette affirmation :

  • l’argument toponymique : La Roumanie est composée de plusieurs provinces historique dont la Transylvanie et la Moldavie, d’ailleurs celles qui sont encore de nos jours le plus facilement et fréquemment évoquées par un belge… essayez une fois ! Si l’on extrait les syllabes «syl» et «davie» de ces deux noms cela donne Syldavie. Puis, les montagnes de la Syldavie sont les «Zmyhlpates» : mille-pattes. Regardez la carte du relief de la Roumanie : la chaîne des Carpates avec ses petites ramifications autours du tronc principal sont comme les pattes d’un myriapode. Hergé a pu visiter l’important stand de la Roumanie à l’Exposition Internationale de Paris en 1938, stand où il a certainement vu la carte du pays mais aussi d’autres éléments qui reviennent dans ses histoires;


  • l’argument ornithologique : La Syldavie est «le Royaume du Pélican Noir». Si les pélicans noirs n’existent pas encore, le seul pays d’Europe où des pélicans vivent à l’état sauvage, c’est en Roumanie dans le Delta du Danube, région bien représentée dans le même stand de Paris;
  • l’argument historique : Dans «Le sceptre d’Ottokar», Tintin déjoue les plans d’une organisation d’extrême droite, la «Garde d’Acier». En effet, l’année 1938 est l’année de pointe dans la montée d’une organisation de droite en Roumanie, «la Garde de Fer». Dans le même volume un parti d’extrême gauche, le «Zildav Zentral Revolutionär Komitzät» a pour but la chute de la monarchie de Syldavie et le rattachement du pays à la Bordurie, pays voisin situé à l’Est dirigé d’une main forte par le maréchal Plekszy-Gladz, dont la moustache et le culte de la personnalité ne manquent de rappeler la personne de Staline.

Le prince Alexandru Ion Cuza semble avoir servi de modèle au jeune roi de Syldavie Muskar XII

dessin Hergé (c)casterman

  • C’est ce qui s’est passé en Roumanie: suite au pacte Ribbentrop-Molotov, entre l’Allemagne nazie et les Soviets, la Roumanie se voit imposer un ultimatum soviétique aux termes duquel elle doit céder en quelque jours la Bessarabie (env.2/3 du territoire de la province historique roumaine de Moldavie). Quelques années après la guerre, en Roumanie, abandonnée à Yalta à l’influence russe par ses alliés occidentaux traditionnels, le roi Michel I doit abdiquer. Est ce n’est pas une coïncidence que les membres du Komitzät , citoyens de la Bordurie, le pays voisin de l’est, ont tous des noms russes.
  • le témoignage du capitaine Haddock : comme tout marin il utilise un vocabulaire pittoresque et coloré. C’est lui à qui Hergé laisse la tache de lever le voile sur l’identité réelle de la Syldavie lorsque celui-ci s’adresse aux membres de la police secrète bordure (la Russie était connue pour sa police secrète) avec «bougre de Papous des Carpates», «crétin des Balkans», « Bachi-bouzouks des Carpates»…
  • l’argument géographique  : voici la description que Hergé fait de la Syldavie, avec nos commentaires en italiques.
    La Syldavie est un petit pays d’Europe orientale qui se compose de deux grandes vallées, celles du fleuve Wladir (
    le Danube est le seul fleuve de la région et son parcours en Roumanie le plus long de tous les pays qu’il traverse) et de son affluent le Moltus (le Prout qui dessine la frontière avec la Bordurie-Russie), lesquels se joignent à Klow , la capitale (122.000 habitants). En effet , là où le Prout se jette dans le Danube il y a une ville, Galati, qui avat à l’époque où Hergé écrivait son histoire, un nombre d’habitants similaire Ces vallées sont bordées de larges plateaux couverts de forêts, et sont entourées de hautes montagnes neigeuses. Les plaines syldaves sont fertiles en blé et couvertes de grasses prairies d’élevage. En effet la vallée du Prout, tout comme celle du Danube en Roumanie, passe par une région de plaines cultivées et de collines qui font le passage plus loin , vers les versants des Carpates.

De nombreuses sources thermales et sulfureuses jaillissent du sol, et principalement à Klow (affections cardiaques) et à Kragonedin (rhumatisme). Eh oui, la Roumanie était connue aussi par Hergé, pour ses stations thermales, comme des milliers de belges qui y suivent des cures de nos jours… 33% des sources d’eau minérale d’Europe se trouvent dans ce pays, ce qui explique cette réputation, avec ses 140 stations balnéaires dont on vous parlera dans les stands de la Roumanie à toutes les expositions de tourisme et autres. Ce qui a été sûrement le cas lorsque Hergé a visité en 1938, le stand roumain à l’exposition Internationale de Paris.

 

Jour 1  La Syldavie

Arrivée à CLUJ-NAPOCA –(KLOW) en SYLDAVIE/TRANSYLVANIE. Equipes de votre document vous permettant de retrouver les traces de Tintin en Roumanie, prise de votre voiture de location a l’ aeroport  et transfert vers le centre-ville et hébergement en hotel 3*avec diner inclus

 

J2 pres de la Bordurie

 Ce matin ,avant le petit-dejeuner, ou peut-etre hier soir, on vous aura remis un message du  profeseur Halambique vous donnant  la mission de trouver , et rapporter le fameux Sceptre d’Ottokar au Roi Muskar XII le jour de la Saint Wladimir , qui sera l’avant dernier jour de votre voyage. Dès lors commence le « jeu de pistes » ! En  route vers le Nord et vers une des régions de Roumanie les plus riches en traditions , le Maramures. Eglises en bois , charettes de foin, le décor est planté ! Arrivee à SIGHETUL MARMATIEI  , bourgade qui est frontalière de la Bordurie (en fait , l’Ukraine )du Marechal Pleskszy-Gladz  dont les moustaches dessinées par Hergé ressemblent à celles du...Maréchal Staline ! Ce soir , hébergement et diner dans une confortable auberge familiale.

 

J3

A la decouverte des villages du Maramures, visitant ses jolies églises en bois et voyant des images de vie pastorale disparues en occident !Ne pas manquer  de visiter le « cimetière joyeux » de Sapinta , unique en Europe , d’où vous avez aussi, la vue sur les villages bordures ! Passage par un col et  arrivee  aujourd’hui dans une autre région légendaire , la Bucovine , là ou se trouvent les monastères orthodoxes aux fresques exterieures peintes, patrimoine mondial de l’UNESCO . Diner et hebergement  dans une coquette ferme-auberge de la region pour 2 nuits.

 

J4

 Ce matin ,visite de quelques uns des monastères de la douce Bucovine , tels que Moldovita et Sucevita ,d’ une poterie d’argile noir et assistez a  une démonstration de peinture sur oeufs pour la Paque orthodoxe. Retour chez vos hotes.

 

Jour 5 Les Zmyhlpathes

 Ce matin cap vers les montagnes des Zmyhlpathes /Carpathes orientales et retour en Transylvanie en passant par les impressionantes gorges de Bicaz. Journee scenique et arrivee au coeur du Pays Sécules , des fiers descendants des colons de l’empire austro-hongrois .Hebergement pour 2 nuits dans la pension Stefania , dans le village de Praid et comme la Syldavie « exporte ses violonistes «  vous aurez ce soir un ensemble de musiciens du village a votre table vous interpretant les airs du riche folklore local !

 

Jour 6

Une journee, accompagne par un guide local , de randonnee au cœur des Zmyhlpathes,  a la recherche de traces  des ours bruns qui peuplent les forets de ces montagnes : pas de tartine de miel avec vous  pour attirer les oursons comme dans « Objectif lune » mais un excellent goulash a votre retour, accompagne de la « tonifiante » »palinca » ! Retour chez vos hotes pour la soiree.

Jour 7  Objectif Lune

 Direction le sud et arrivee a  Brasov . l’ancienne Kronstadt fondée par les Chevaliers Teutoniques. Vous avez l’occasion de visiter le monument le plus visité du pays, le chateau de Bran dit chateau de...Dracula ! Puis vous allez vous enfoncer dans une etroite vallee  des « Zmylhpathes » pour arriver au village de Moeciu de Sus chez Daniela.  C’est aussi de cette region que la fusée de Tintin à damiers rouges et blancs, d’ »Objectif Lune »aurait pu décoller, ces couleurs se retrouvant souvent dans les aéroports de Roumanie, et que dire de cette plateforme de décollage entourée de montagnes ?

 

 

Jour 8

 Aujourd’hui, en route vers l’Ouest , ayant à votre gauche la chaine des Carpathes ou Zmylhpathes de Syldavie. Arrivee à SIBIU , une des plus jolies villes de Roumanie, qui fut Capitale européenne de la Culture en 2007. En soirée , vous etes acceuillis dans le village proche de Sibiel , dans la fermette de Cristina et Sandu pour un repas campagnard et nuit au village.

 

Jour 9  La Saint Wladimir

 C’est aujourd’hui la Saint Wladimir !! En route  à travers les villages saxons de Transylvanie , aux églises fortifiées, véritables citadelles de la Foi, vers votre rendez-vous avec le Roi. Passage à Sighisoara, citadelle médiévale au cachet inegalé. Attention ! Risques d’erreur de parcours et d’etre arretés par les gendarmes Bordures du colonel Sponsz... Néanmoins vous pourrez continuer votre chemin et arriver à TIRGU-MURES. Ce soir ,si vous avez – tres probablement- résolu notre énigme, vous aurez  l’honneur de rapporter au Roi MUSKAR XII au Chateau Kropow- un bastion de la citadelle médiévale de Tirgu-Mures- le fameux Sceptre d’Ottokar ! Grace à ce geste heroique, vous serez, lors d’une fête organisée en votre honneur, fait Chevaliers de l’Ordre du Pelican d’Or.

 Diner de Gala,  et hebergement hotel 4* offerts par le Royaume de Syldavie.

 

Jour 10

 Retour vers l’aeroport de Klow avec une copie du  precieux Sceptre. Bien que « Patrimoine National », les douaniers Syldaves, reconnaissants, vous laisserront passer…

 

 

Prix  sejour avec location de voiture incluse

2 pers  823 eu

3 pers 679 eu

4 pers 630 eu

5 a 8 pers  621 eu

En Demi-pension , et dejeuner inclus le J2 , toutes animations incluses, visites non incluses.

 

 

LA SYLDAVIE voyage pour groupes

J1
Arrivée à CLUJ-NAPOCA –(KLOW) en SYLDAVIE/TRANSYLVANIE. Transfert vers le centre-ville et hébergement en hotel 3*. Ce soir, durant notre diner , nous rencontrerons Monsieur Dodo Nita, Président de l’association des Bédéphiles de Roumanie et membre d’Honneur de l’Association « les amis de Hergé ». Chevalier de l’Ordre de Leopold II, il est l’auteur de recherches très interessantes sur le plus fameux « pays de papier » de l’univers bédéphile : la Syldavie. Il va nous presenter les arguments qui prouvent que la Syldavie a été inspirée par la Roumanie, par son Histoire, paysages et personnages. Il est bien-sur évident que la Syldavie est un cocktail « Europe Centrale et Balkanique » mais nous verrons bien ces prochains jours que nous ne sommes pas loin de l’atmosphère de cette aventure de Tintin ! Monsieur Nita pourrait être aujourd’hui notre professeur Nestor Halambique !

J2
Ce matin , le profeseur Halambique va nous donner la mission de trouver , et rapporter le fameux Sceptre d’Ottokar au Roi Muskar XII le jour de la Saint Wladimir , qui sera l’avant dernier jour de notre voyage. Dès lors commence notre « jeu de pistes » ! Nous prenons après le déjeuner la route vers le Nord et vers une des régions de Roumanie les plus riches en traditions , le Maramures. Eglises en bois , charettes de foin, le décor est planté ! Nous arrivons en fin d’après-midi à SIGHETUL MARMATIEI  , bourgade qui est frontalière de la Bordurie (en fait , l’Ukraine )du Marechal Pleskszy-Gladz  dont les moustaches dessinées par Hergé ressemblent à celles du...Maréchal Staline ! Ce soir , hébergement et diner dans une confortable auberge familiale.

J3
Nous découvrons les villages du Maramures, visitant ses jolies églises en bois et voyant des images de vie pastorale disparues en occident ! Nous ne manquons pas de visiter le « cimetière joyeux » de Sapinta , unique en Europe , d’où nous avons aussi, la vue sur les villages bordures ! Passage par un col et nous arrivons aujourd’hui dans une autre région légendaire , la Bucovine , là ou se trouvent les monastères orthodoxes aux fresques exterieures peintes, patrimoine mondial de l’UNESCO . Diner et hebergement à Cimpulung Moldovenesc, hotel 3*, et comme la Syldavie « exporte » ses violonistes , ce soir nous assistons à l’hotel à une soirée folklore avec un « taraf » et des danseurs de la région.

J4
Ce matin , nous prenons le temps de visiter quelques uns des monastères de la douce Bucovine , tels que Moldovita et Sucevita ,visitons une poterie d’argile noir et déjeunons dans une fermette où l’on nous fait une démonstration de peinture sur oeufs pour la Paque orthodoxe. Cet après-midi cap vers les montagnes des Zmyhlpathes /Carpathes orientales et retour en Transylvanie en passant par les impressionantes gorges de Bicaz. Arrivée en fin d’après-midi dans la petite ville de MIERCUREA CIUC , au coeur du Pays Sécules , des fiers descendants des colons de l’empire austro-hongrois . Diner et nuit hotel 3*.

J5
Nous nous dirigeons vers Brasov , en faisant une visite sur notre chemin à l’église fortifiée de Prejmer. Nous arrivons pour le déjeuner à BRASOV , l’ancienne Kronstadt fondée par les Chevaliers Teutoniques. Nous visitons cet apres-midi le monument le plus visité du pays, le chateau de Bran dit chateau de...Dracula ! En fin d’après-midi nous grimpons les lacets des « Zmylhpathes » pour arriver à la station d’altitude de POIANA BRASOV où est notre hotel 4* . Diner dans un restaurant proche de spécialités de gibier avec musique du folklore local. C’est aussi de cette region que la fusée de Tintin à damiers rouges et blancs, d’ »Objectif Lune »aurait pu décoller, ces couleurs se retrouvant souvent dans les aéroports de Roumanie, et que dire de cette plateforme de décollage entourée de montagnes ?


J6
Nous continuons notre route vers l’Ouest , ayant à notre gauche la chaine des Carpathes ou Zmylhpathes de Syldavie. Nous arrivons à SIBIU à l’heure du dejeuner, une des plus jolies villes de Roumanie, qui fut Capitale européenne de la Culture en 2007. Apres déjeuner dans un restaurant du vieux Sibiu , nous avons le temps libre pour nous promener ou simplement flaner sur une terrasse de la « petite place ». En soirée , nous allons dans le village proche de Sibiel , dans la fermette de Cristina et Sandu pour un repas campagnard ! Retour a Sibiu.

J7
C’est aujourd’hui la Saint Wladimir !! nous nous dirigeons à travers les villages saxons de Transylvanie , aux églises fortifiées, véritables citadelles de la Foi, vers notre rendez-vous avec le Roi. Déjeuner à Sighisoara, citadelle médiévale au cachet inegalé. A cause d’une malencontreuse erreur de parcours pour aller dejeuner, nous sommes arretés par les gendarmes Bordures du colonel Sponsz... Néanmoins nous continuons notre chemin et arrivons à TIRGU-MURES. Ce soir , un des membres  de notre groupe, qui aura résolu notre énigme, aura l’honneur de rapporter au Roi MUSKAR XII au Chateau Kropow- un bastion de la citadelle médiévale de Tirgu-Mures- le fameux Sceptre d’Ottokar ! Grace à notre compagnon de voyage, nous serons, lors d’une fête organisée en notre honneur, fait Chevaliers de l’Ordre du Pelican d’Or.
Diner de Gala, party , et hebergement hotel 3* offerts par le Royaume de Syldavie.

J8
Retour vers l’aeroport de Klow.
(dejeuner non inclus)

TINTIN SYLDAVIE
Ok
LEGENDES DE TRANSYLVANIE
Détails
VINS DE L'EST
Détails
RANDONNEE AUTOUR DES CARPATHES
Détails
AUTOTOUR
Détails
Tziganes: weekend chez les Roms
Détails
LE VOYAGE DECALE EN ROUMANIE MOLDAVIE ET TRANSNISTRIE
Détails
TEMPS
E
E